Rémi Dufour : peintre sur porcelaine

p1050005-2Pourquoi avoir choisi St Luc ?
J’ai toujours désiré pratiquer le dessin, la renommée de St-Luc (référence dans le milieu artistique) m’a poussé à passer l’examen d’entrée, conseillé par mon père sculpteur en statuaire et proches artistes.
Le jour de l’entretien, je me souviens avoir été subjugué par ce lieu, l’architecture, et l’ambiance régnante.

Ton parcours après Saint-Luc ?
St-Luc m’a permis avec les solides bases acquises en dessin de concourir au poste de décorateur des ateliers de la Manufacture Nationale de Sèvres.
(Fleuron de l’art Français dans le domaine de la décoration de luxe sur céramique, et des arts de la table).
Après l’obtention d’un premier concours d’entrée j’ai suivi la formation initiale dans les ateliers de “Peinture sur porcelaine”.
La formation à la Manufacture Nationale de Sèvres se perpétue depuis le XVIII°S de Maître à élève, avec des techniques rigoureusement manuelles, actuellement complétée par des cours généraux sur une durée de trois ans.
Un second concours plus « administratif » valide ces trois années de formation, nos aptitudes à intégrer la production de Sèvres et de ce fait notre carrière en tant que « Technicien d’art, spécialité céramique » du Ministère de la Culture et de la communication.

Après tes études, quelle est ta carrière artistique ?
Après ma formation dans les ateliers de la Manufacture de Sèvres j’ai intégré la production et l’ensemble des missions attribuées à l’atelier de la Peinture.
En parallèle, passionné par les arts du feu et notamment le domaine du verre, j’ai suivi une formation de deux ans diplômante avec les cours du soir de la Ville de Paris (Cours municipaux pour adultes) et obtenu un C.A.P « Arts et Techniques du verre, option décorateur sur verre » en juillet 2016. Depuis je consacre une grande partie de mon temps libre dans ce domaine !
Les missions à Sèvres regroupent :
1) Répondre à la production, il s’agit des attributions pour les hauts corps de l’Etat et cadeaux diplomatiques.., Commandes privées, à travers des rééditions (réinterprétation) de décors de pièces classiques du répertoire de Sèvres. (Sujets de style : XVIII°S, XIX°S, XX°S).
2) Assistance technique aux Artistes contemporains invités par Sèvres.
3) Présenter et transmettre les savoir-faire au public et amener à former des élèves.
« (Conclusion : l’Etablissement Public Sèvres est avant tout un lieu de production et un conservatoire du patrimoine immatériel Français qui contribue au rayonnement des Arts-décoratifs) ».uni-ass-plate-bleu-or

L’influence de Saint-Luc dans ton travail ?
L’influence de Saint-Luc apparaît à différents niveaux.
La première : l’apprentissage et la maîtrise du dessin qui est à la base de mes activités de peintre et trop souvent sous-estimés, apportent une assurance, et une justesse de trait.
La seconde : la notion de la narration, l’imaginaire et l’ouverture d’esprit.

Mon travail actuel ?
Développer une démarche et une production personnelle en parallèle à mes activités de peintre sur porcelaine de la Manufacture de Sèvres, à travers le travail de la peinture sur verre.

p1060876Fais-tu appel à d’autres intervenants dans ton travail ?
Je fais appel aux connaissances d’amis qui me conseillent et me forment dans la pratique de la peinture sur verre. A Sèvres entre collègues nous discutons souvent de nos travaux en cours en apportant conseils et regard, puis je deviens intervenant technique lors des collaborations avec les projets d’artistes invités.

Tes projets à venir ?
Développer une production personnelle en parallèle à mes activités salariales de Sèvres.

Ton travail t’épanouit-il ?
Oui c’est un but que je recherche dans mon travail, (à mon sens indispensable) car c’est également une notion qui est directement liée à la qualité du travail « au travail bien fait » fédérateur de l’artisanat d’art.

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *