Xavier Alphand : Tatoueur

 

Où es-tu né et quelle est ta date de naissance ?
Xavier Alphand, Je suis né à Lille dans le Nord de la France en 1973.

Pourquoi avoir choisi Saint-Luc ?

Le choix de Saint Luc était pour moi et mes parents bien sûr une évidence, le cycle classique d’enseignement français m’ennuyait terriblement et j’étais surtout passionné de dessin et de peinture… Elle prenait nettement le dessus et occupait quasi la plupart de mon temps. C’est donc pour cette raison évidente que je suis parti m’inscrire à St Luc après une découverte de l’établissement le 1er mai lors des portes ouvertes.

Quelle fut ta section et années suivies ?

Je suis rentré en seconde en 1987 équivalent à la 4ème Française puis mon parcours s’est orienté vers les arts graphiques jusqu’à la remise des diplômes de fin d’années en 1994.

Après tes études, quelle à été ta carrière d’artiste ?

Après mon diplôme d’arts graphique, je me suis formé pendant 3 mois aux outils de PAO indispensables pour entrer dans le métier de la publicité et de la communication visuelle. Ma première agence était basée en Picardie ou j’ai intégré une petite équipe de graphistes pour élaborer le design des séries limitées dans le secteur automobile… La Clio NAF NAF par exemple ou SOCCO. En général, je ne restais pas plus de 2 ou 3 ans dans la même boîte car l’envie de découvrir d’autres secteurs d’activité m’intéressait beaucoup… je suis devenu au fil des années Directeur Artistique pour différentes agences de publicité… pour finir Free-lance à mon compte sous le nom de Naoko Design. En parallèle, j’ai développé un parcours d’auteur dans la photographie qui à durée 8 ans. J’ai exposé en France et à l’étranger ou j’étais représenté par plusieurs galeries. J’ai publié en 1995 un livre photo, un road movie réalisé avec des petits boîtiers en plastique que je construisais moi même… Nous parlons bien sûr de l’argentique à cette date.

Quelle est l’influence de Saint-Luc dans ton parcours artistique ?

L’influence de Saint Luc à été très forte dans mon parcours car j’ai croisé des artistes tellement envoûtés par leurs passions… ça m’a donné je pense de l’énergie et je croyais à l’impossible… voir leur travail aujourd’hui aux 4 coins du monde me conforte dans cette vision… Après pas mal d’années en tant que graphiste et photographe, j’ai senti le monde bouger et je me sentais plus vraiment à ma place… peut être aussi l’envie de passer à autre chose, revenir aux bases du métier sans ordinateur… quelques crayons, du papier et surtout l’envie de s’inventer un monde, une écriture artistique.

Quel est ton travail actuel et peux-tu nous le présenter ?

Ayant croisé Jeff Palumbo à l’époque de St Luc, figure incontestable dans le monde du tatouage et admiratif de son travail… je me suis tourné vers cette discipline assez fermée où les portes sont assez difficiles d’accès… Autodidacte, je me lance avec un copain (Christian Debeurmes). Nous créons le Salon Wapiti basé à Wambrechies dans le nord. J’ai pu ainsi apprendre durant 4 ans les techniques de cet art avant de graver la peau de mes premiers clients… Le salon est en pleine expansion et notre clientèle ne cesse d’augmenter, j’ai choisi de réaliser un travail très fin et très précis dans mes tatouages. Une finesse que mes clients apprécient, une clientèle assez féminine je dois dire. Je pense avoir trouvé un réel épanouissement dans cette liberté d’exercer, de côtoyer plein de personnes qui vous laissent carte blanche pour marquer leur peau…

Vis-tu de ton travail ?

Je vis à plein temps de cette activité… entre le salon et les conventions de tatouages en France où je présente mon travail…

D’autres projets en cours, dont l’ouverture d’un Atelier Tattoo / Illustration à NANTES 44000 sous le nom de Atelier Smak

Mon travail sur :

INSTAGRAM : Atelier_smak

BLOG : Xavier-Wapiti.blogspot.fr

FACEBOOK : Atelier Smak (Mr.XXX)

 

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *